• L'étalon des ténèbres



    Victor Hugo - Le cheval (extrait)

    Dans les vastes brumes funèbres
    Il vole, il plane; il a l'amour
    De se ruer dans les ténèbres
    Jusqu'à ce qu'il trouve le jour. 
     
    Sa prunelle sauvage et forte
    Fixe sur l'homme, atome nu, 
    L'effrayant regard qu'on rapporte 
    De ces courses dans l'inconnu.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :