• Le Médecin personnel du roi

     

    "Il pensa soudain à ce qu'ils avaient laissé derrière eux, la Cour, Copenhague. Les jours où une légère brume flottait sur l'Øresund. (...) il pensait à ce qu'elle lui avait raconté, l'eau tel du mercure, et les cygnes qui dormaient, engoncés dans leurs rêves." 

    (extrait de Le Médecin personnel du roi - Per Olov Enquist)

    C'est l'un de mes livres préférés: Johann Friedrich, comte de Struensee devient le médecin du roi Christian VII de Danemark, mais Christian souffre d'une forme (peut-être) de schizophrénie  déclenchée par son éducation brutale et moraliste. Le garçon confond la réalité avec une pièce de théâtre, malgré qu'il soit doté de nombreux talents. Struensee le comprend bien et gagne très vite sa confiance. Peu à peu, le médecin allemand qui porte les idées des Lumières, réalise qu'il a pour vocation de sauver l'État du servage, de la torture et de la pauvreté. Il croit que le Danemark n'a pas besoin de révoltes et de violence mais d'une révolution paisible qui devrait imposer le nouvel ordre à partir des réformes. Christian est incapable de gouverner, d'autant plus qu'il n'aime pas son épouse, Caroline Mathilde. Impressionnée par l'intelligence et l'intrépidité de Struensee, elle éprouve une forte affection pour lui et cette affection se transforme en une passion mortelle. Mais leur liaison amoureuse ne peut exister dans le monde d'hypocrisie et de médiocrité. La Cour a d'autres plans, et l'amour fidèle entre Struensee et la reine les empêche. Le médecin personnel du roi reste incompris (inculpé de complot contre le roi, il est décapité), Caroline Mathilde s'avère trop romantique et rêveuse pour ce pays hostile. Il n'y restent que Christian et sa "folie" inoffensive.....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :